Actualité

Tout connaître du Safran

Un panier de jolies fleurs mauves de Crocus Sativus où l'on devinne les pistils rouges de safran
De jolies fleurs mauves de Crocus Sativus où l’on devine les pistils rouges de safran

Le Safran, cette épice millénaire appelée également Or rouge est une merveille de la nature. Elle nous régale par son parfum, elle nous envoute par sa couleur et nous flatte par ses arômes. C’est certain vous l’aurez remarqué, je ne manque pas de mots pour en faire son éloge. Je vous avoue je suis fan!

Histoire du safran

Saviez-vous que le Safran provient d’une fleur qui est bien connue dans nos régions? Et oui, elle vient du … Crocus, plus exactement le Crocus Sativus!

Bien qu’il y ait des divergences d’opinion quand à son lieu d’origine, sa présence, il y a de cela 4000 ans au Moyen Orient, a été effectivement prouvée. Il semble cependant que sa première utilisation ai été faite en Crète.

Cette plante adore l’ensoleillement et la chaleur de l’été mais elle apprécie également le froid de l’hiver. Sa floraison et sa récolte se font en automne et elle se repose au printemps.

Autrefois utilisée pour ses vertus médicinales, tel qu’en ophtalmologie chez les Egyptiens (Cléopâtre, elle, l’utilisait en cosmétique). Mais également contre la migraine et pour soulager les problèmes gastriques.

Dans le monde du textile pour colorer les étoffes mais aussi pour écrire sur des parchemins.

Et bien évidemment en cuisine, déjà à l’époque médiévale (de façon quelque peu rustique certes). Quant à nous c’est sa couleur appétissante qui nous ravi, ses arômes subtils et son pouvoir à exalter les saveurs d’un plat même le plus simple.

Que savez-vous exactement de cette épice?

Elle est considérée comme une épice cher, ce qui n’est pas faux en soi.

Il faut savoir que l’on cueille la fleur tôt le matin et uniquement à la main car aucune machine ne peut faire ce travail délicat et précis. Le séchage doit se faire dans la même journée au risque de voir le produit se dégrader et perdre ses arômes.

Une safranière (c’est le nom donné à la plantation) d’environ 0,5 hectare donne une récolte de 600 à 800g de pistils de Safran! Et c’est déjà une très belle quantité, vous imaginez cela? C’est fou. Sachant qu’il faut environ 120 000 à 180 000 fleurs pour faire 1 kilo de Safran. C’est effectivement un produit délicat qui demande beaucoup de labeur et de passion.

Mais en fin de compte elle ne coûte pas si cher que cela car pour une utilisation parfaite vous ne devez utiliser que quelques filaments. L’on compte 5 à 6 filaments par personne pour un plat salé et 3 pour une recette sucrée. Tenez compte que pour celles à base de chocolat, celui-ci étant plus fort en arôme il sera nécessaire de se baser sur les quantités d’un plat salé.

Pour ne rien laisser au hasard, notez qu’un pot de 0,2g représente environ 60 filaments. Un filament de safran correspond quand à lui à une branche et que pour un pistil il faut environ 3 branches.

Et de son utilisation?

Il est important de savoir que les filaments doivent toujours être réhydratés avant leur utilisation. Pour cela, les mettre à infuser dans un liquide (celui qui convient le mieux à votre recette) par exemple du vin blanc, de la crème fraîche liquide, du lait ou tout simplement de l’eau.

Réaliser cette infusion plusieurs heures à l’avance, entre 4 et 24 heures. Le liquide que vous utiliserez pourra être froid, tiède, ou légèrement chaud mais surtout pas bouillant car vous risqueriez de casser l’arôme, ce qui serait dommage vous en conviendrez. Evidemment cette infusion sera à ajouter à votre préparation, elle contient tellement de saveur.

J’espère que vous en avez appris un peu plus sur cette épice dont je raffole!

L’histoire d’une safranière dans les Ardennes: le-safran-des-ardennes

https://fr.wikipedia.org/wiki/Safran_(épice)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ipsum leo. eget facilisis quis commodo justo nec adipiscing Nullam