Olivo de la abuela

Olivo de la abuela- huile d'olive

Pour la petite histoire

C’est à Glain, dans la province de Liège que l’on retrouve Aurélie et son compagnon, un couple passionné par l’oléiculture qui ne manque pas d’idées et de projets. Ils ont ensemble décidé de faire prospérer une tradition familiale datant déjà de 4 générations.

En effet la famille d’Aurélie provient d’un petit village Andalous situé dans la province de Cordoue qui au fil du temps et d’évènements a hérité d’oliveraies du village atteignant ainsi environ 350 arbres. La récolte dans un premier temps destinée à la consommation familiale et à quelques amis a pris de l’ampleur pour fièrement atteindre actuellement les 2000 litres.

Face à ce trésor vert, l’envie de faire découvrir leur produit et leur savoir-faire ne se firent pas attendre. Le jeune couple, en association avec leurs proches, toutes générations confondues, des petits enfants à la grand-mère, commença cette belle aventure il y a maintenant 2 ans.

Pour le clin d’œil : la grand-mère récolte toujours les fruits et c’est en son honneur que cette huile se nomme: Olivo de la Abuela qui se traduit par l’olivier de la grand-mère!

Les arbres, certains très vieux, donnent des olives de première qualité. L’une est la variété « Picuales » d’origine andalouse et est la plus connue en Espagne; c’est elle qui donne l’amertume à l’huile d’olive d’Aurélie. L’autre, « Hojiblancas », qui est une spécificité de la région, c’est la teinte nettement plus blanche du dessous de ses feuilles qui est à l’origine de son nom. Cette association lui confère un arôme fruité intense en bouche pour se terminer sur une note un peu amère et légèrement piquante. Evidemment comme tout produit dépendant de dame nature, le goût peut légèrement varier d’une récolte à l’autre selon les conditions climatiques rencontrées.

Côté production

Chaque année en décembre la famille se retrouve afin de commencer la récolte, toujours avec la Abuela 😊 Une fois cela fait, c’est au moulin du village qu’ils se rendent pour le pressage. Il n’y a aucun procédé chimique, tout est uniquement mécanique et réalisé à froid. Ensuite vient la Décantation Naturelle et non par centrifugation, ce qui signifie que l’huile a besoin de 6 mois de repos pour que les résidus d’olives se retrouvent dans le fond de la cuve.

Tous ces processus effectués de manière minutieuse ont une très grande importance dans l’élaboration de l’huile d’olive d’appellation « Extra Vierge ».

Comme vous l’aurez certainement compris à la lecture de ces quelques lignes, cette huile d’olive de qualité a été produite avec beaucoup de patience et de passion !

Il ne vous reste plus qu’à déguster l’Olivo de la abuela…Un régal et une explosion de saveur pour votre plus grand plaisir!

Newsletter

Ne ratez plus
aucune promotions